COVID-19

Soutien direct de l'Etat suédois à l'économie

Le gouvernement a annoncé des mesures de soutien aux secteurs particulièrement exposés à la crise actuelle comme l'hôtellerie-restauration, la culture, le sport ou encore les transports.

Proposition du 30 avril 2020

Le gouvernement a proposé le 30 avril dernier de nouvelles mesures de soutien financier aux entreprises en difficulté

L’aide est estimée à 39 MDS SEK et pourrait concerner 180 000 entreprises selon le Ministère des finances. Le montant de l’aide dépend des pertes de chiffres d’affaires des entreprises et varie entre 22,5 et 75% des coûts fixes pour les mois d’avril et mars, à l’exclusion des coûts du loyer. Pour bénéficier de l’aide, une entreprise doit justifier d’un chiffre d’affaires supérieur à 250 000 SEK au cours de la précédente année fiscale et d’une perte de chiffre d’affaires d’au moins 30%. L’aide sera plafonnée à 150 M SEK par entreprise. 

Le gouvernement apportera des informations complémentaires sur les délais et les procédures afin d’adresser une demande de soutien financier. Pour le moment, le texte n’a pas encore été adopté et reste une proposition. Le gouvernement espère que les nouvelles mesures de soutien entreront en vigueur le 1er juillet 2020.

 

Hotels, restauration, commerce de détail 

L’Etat s’engage à soutenir une réduction temporaire des loyers fixes en priorité pour les entreprises des secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et du commerce de détail. Le gouvernement débloquerait ainsi 5 MDS SEK. Les bailleurs qui baissent les coûts de loyer entre le 1er avril et le 30 juin pour des entreprises de ces secteurs pourront obtenir une compensation de la part de l’Etat. Cette compensation peut atteindre au maximum 50% de la réduction du loyer jusqu'à 50% du loyer initial. 

 

Industrie des transports 

Le 17 mars, le gouvernement a proposé d’octroyer des garanties de crédit aux compagnies aériennes touchées par la crise du Covid-19. L’Etat mettra à disposition 5 MDS SEK dont 1,5 MDS pour la compagnie scandinave SAS. Un plan similaire devrait être mis en place par le Danemark afin d’aider SAS dans la crise. Les compagnies aériennes concernées par cette aide doivent détenir un permis suédois d’autorisation d'exercer des activités liées à l’aviation et exercer la majorité de leur activité ou avoir leur siège social en Suède. Des garanties de crédit similaires pourront être octroyées au secteur du transport maritime par le biais de l’Agence suédoise de crédit à l’exportation (SEK). 

Le gouvernement a présenté le 11 mai un plan d’aide de 3 MDS SEK aux transports collectifs. Ces aides seront adressées aux autorités régionales gérant les transports collectifs. 

 

Culture et sport 

Le gouvernement s’engage à débloquer 1 MDS SEK pour venir en aide aux secteurs de la culture et du sport. Les 500 M destinés au secteur culturel seront partagés entre les activités affectées par la diminution du nombre d’événements publics. Dans le secteur des sports, 500 M seront attribués aux associations sportives, aux championnats ou encore aux clubs professionnels.

Le 11 mai, un plan de soutien de 319 M SEK a été annoncé à destination des institutions culturelles publiques (musées, opéras, théâtres…). Voir la liste des institutions culturelles concernées ici

 

Enseignement et formation professionnelle 

Face à une montée du chômage et une croissance en berne, le gouvernement mise sur un renforcement du secteur de l’enseignement et de la formation professionnelle dans l’ensemble du pays. 

Davantage de ressources seront allouées à la formation professionnelle. L’objectif est de permettre aux personnes ayant perdu leur emploi ou souhaitant se reconvertir de bénéficier davantage d’opportunités pour se former, notamment dans les industries en manque de main d’oeuvre. Le gouvernement a écarté sa proposition selon laquelle les communes financeraient autant de places que l’Etat. Ce dernier financera la totalité des places, dont 1500 places en 2020. Les subventions à la formation régionale pour adultes (regionalt yrkesvux) pourraient ainsi augmenter de 675 M SEK en 2020.

Parmi les autres mesures de soutien apportées par l’Etat figure une augmentation des places disponibles dans les universités et l'enseignement supérieur ainsi que pour les cours d’été et du soir. Des ressources seront destinées à l’enseignement à distance, à travers des plateformes de cours en ligne comme Mooc ou antagning.se. 5000 places devraient être créées en 2020 dans les établissements d’enseignement professionnel (yrkeshögskolan). L’Etat entend également débloquer plus de bourses d’étude pour les étudiants.

Retrouvez l’ensemble des informations sur le soutien apporté par l’Etat aux structures d’enseignement et de formation sur le site du gouvernement suédois.

 

Le total des aides directes de l’Etat s'élève désormais à 170 MDS SEK, soit approximativement 3,4% du PIB, dont 50 MDS de SEK destinées à financer le système de chômage partiel et 32,7 MDS SEK destinées à la baisse des charges patronales et sociales pour les PME. Les mesures indirectes (crédits, garanties, renforcements de trésorerie) s’élèvent quant-à-elles à 1 365 MDS SEK dont 500 MDS de facilité de crédit par la Banque de Suède et 335 MDS destinés au report de taxes et de TVA pour les entreprises. 

Retrouvez l’ensemble des mesures directes et indirectes ainsi que leur montant ici (récapitulatif réalisé par la DG Trésor Nordics).

 

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Aucun événement ne correspond à votre recherche

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?