COVID-19 Santé - médical - pharmaceutique

Soutien apporté au système de santé

Alors que le système de santé suédois est mis à l'épreuve durant l'épidémie, l'Etat prend des mesures afin d'assurer son bon fonctionnement.

Plans de soutien de l'Etat

Dans son premier plan de soutien datant du 16 mars dernier, le gouvernement a assuré qu’un soutien exceptionnel sera accordé aux communes et aux régions dans les domaines des soins et de la santé. Cela signifie davantage de dépenses en personnel, en analyses médicales et en matériel. De plus, le gouvernement compte allouer des ressources pour assurer un fonctionnement optimal du numéro d’urgence 1177.

Le 2 avril, le gouvernement a proposé un nouveau plan de soutien aux communes et aux régions afin de couvrir les coûts liés aux secteurs de première importance pour la société. En 2020, ces dernières recevront de la part de l’Etat une subvention supplémentaire de 15 MDS SEK destinée aux secteurs de la santé, de l’enseignement et des transports, portant à 20 MDS SEK le montant total des subventions étatiques accordées dans le cadre de la crise actuelle.

Le 11 mai dernier, le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures pour renforcer le système de santé et de soins aux personnes âgées. L’objectif est de rendre ces secteurs plus attractifs en créant davantage de postes fixes et en proposant des formations payées sur le temps de travail. Le coût pour l’Etat est estimé à 2,2 MDS SEK pour les années 2020 et 2021. Cela passe par davantage de places dédiées aux soins et à l’assistance dans les établissements de formation professionnelle, l'Etat s’engageant quant-à-lui à couvrir la totalité des coûts pour 2020.

Outre les aides destinées aux communes et aux régions, le gouvernement apporte une aide financière aux autorités officielles comme l’Agence de santé publique (Folkhälsomyndigheten), la Direction nationale de la santé et des affaires sociales (Socialstyrelsen) et l’Agence nationale des produits médicaux (Läkemedelsverket).

 

Autres mesures

Afin d’anticiper une éventuelle pénurie de médicaments, les pharmacies ne pourront distribuer des médicaments prescrits sur ordonnance que pour une  période maximale de trois mois. Les restrictions sont entrées en vigueur le 1er avril 2020.

Le gouvernement souhaite augmenter drastiquement les capacités de tests pour le covid-19. Il est ainsi question de mettre en place des tests à une plus grande échelle, en priorité pour le personnel de santé mais également pour certaines professions d’utilité publique comme les pompiers ou les policiers. Cette mission a été confiée à l’Agence de santé publique suédoise Folkhälsomyndigheten.

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Aucun événement ne correspond à votre recherche

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?