Mesures facilitant l'accès au crédit

Afin de permettre aux entreprises et notamment les PME de continuer à assurer leur financement, l'Etat propose de mettre en place des mesures facilitant l'accès à l'emprunt.

Le gouvernement propose un système de prêts garantis par l’Etat pour les 1,2 millions de PME en Suède afin de répondre à leur besoin en financement alors que leur chiffre d’affaires diminue. Le nouveau budget présenté au Parlement permettra de débloquer 100 MDS SEK pour les institutions de crédits qui sous-tendent l’activité en Suède. Cette somme sera prioritairement attribuée aux PME, lesquelles doivent pour cela s’adresser aux banques.

L’Office national de la dette (Riksgälden) sera garant de 70% du prêt accordé aux entreprises. Si l’entreprise ne peut rembourser son emprunt, les coûts sont donc partagés entre l’Etat (70%) et la banque (30%), la somme du prêt ne pouvant dépasser 75 M SEK par entreprise. Les banques doivent s'acquitter de frais de garantie auprès de l’Office national de la dette. Ces frais sont fixés en fonction du risque représenté par l’emprunteur, lequel est déterminé par les institutions de crédit. Le paiement des intérêts et de l’amortissement peuvent être différés la première année. Pour bénéficier de ce soutien, l’entreprise doit avoir son siège social en Suède ou exercer la majorité de son activité en Suède. 

 

Le 20 mars, le gouvernement a annoncé qu’il apportera une contribution significative à des organismes accordant des crédits aux entreprises comme la Banque publique d’investissement Almi, l’Agence suédoise de crédit à l’exportation (SEK) et l’Agence suédoise de garantie export (EKN). 

Le 20 mai dernier, le gouvernement a annoncé que 400 M de SEK seront investis dans la société publique de capital investissement Almi afin de faciliter le financement des jeunes startups à hauteur de 100 000 EUR à 1 M EUR par projet. Cette nouvelle aide sera notamment destinée aux startups du secteur de la santé dont le besoin en capital augmente en raison de la crise. L’objectif est que ces entreprises vitales pour l’économie de demain puissent continuer à investir. Cette aide s’ajoute aux 3 MDS de SEK déjà injectés via Almi et destinés aux petites et moyennes entreprises.

 

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?